Cette montagne est considéré comme un véritable cimetière à ciel ouvert

Depuis les premières tentatives d’ascension dans les années 1920, le mont Everest continue de compter les cadavres d’alpinistes venus le gravir.

Malgré sa dangerosité, la montagne la plus haute du monde anime les passions et se nourrit de ses mystères forgeant sa légende. Au total, on estime qu’il y aurait plus de 200 personnes mortes sur l’Everest, dont 150 n’ont jamais été retrouvées. Le taux d’oxygène y est trois fois inférieur par rapport à ce que l’on a au niveau de la mer, ce qui signifie que l’organisme puise dans sa réserve d’oxygène plus vite qu’il peut en reconstituer par la respiration. Sans aide respiratoire, il est humainement impossible de survivre plus de 48 heures… En outre, à cause du peu d’oxygène pour les efforts à fournir, il est impossible d’essayer de secourir une personne coincée, au risque d’également y passer. C’est principalement pour cette raison que tant de cadavres jonchent aujourd’hui la route qui mène au sommet de l’Everest, considéré comme un véritable cimetière à ciel ouvert. Parmi ces corps, certains sont même devenus des repères pour les alpinistes.

 
Cet article t’a plu ? Rejoins-nous vite sur Facebook pour plus de contenu 100% décalé ! 
 
CREDITS
Source:
Demotivateur.com

Vous aimerez aussi...