Découvrez l’enquête de la prise d’otage, qu’a eu lieux à l’aéroport d’Orly à Paris

L’assaillant, Ziyed Ben Belgacem, jette un sac contenant un bidon d’hydrocarbures, puis il attrape la militaire qui lui tourne le dos tout en pointant son arme sur sa tempe.

L’agresseur avance ensuite dans le hall, tandis que deux autres militaires le mettent en joue. « Posez vos armes ! Mains sur la tête ! » et alors Ziyed Ben Belgacem crie « Je suis là pour mourir par Allah. De toute façon, il va y avoir des morts ! »,  avant de plaquer au sol la militaire pour tenter de s’emparer de son fusil d’assaut. C’est à ce moment-là que les deux autres militaires font feu. Plus tard, des analyses toxicologiques ont révélé la présence d’alcool, de cannabis et de cocaïne dans son sang. Grâce au bon réflexe de son papa, Jaxson Scrivens a été soigné à temps. Sa chimiothérapie est venue à bout de son cancer qui le laisse, néanmoins, avec un champ visuel diminué
 

 
Cet article t’a plu ? Rejoins-nous vite sur Facebook pour plus de contenu 100% décalé ! 
 
CREDITS
Source:
Dailymotion.com

Vous aimerez aussi...